samedi 29 novembre 2014

Le prince des ténèbres, tome 2 : "A l'article de la mort", Jeaniene Frost

Info : 
Le Prince des ténèbres, tome 2 : "A l'article de la mort"
Jeaniene Frost
Genre : Bit-Lit
Edition : Milady
Prix : 7€60
Pages : 352
Ma note : 4/5

Depuis que ses pouvoirs psychiques ont disparu, Leila se demande ce que l'avenir lui réserve, d'autant que Vlad, son amant, se montre distant. Incapable de comprendre ses sentiments, elle décide de retourner à son ancienne vie dans le monde du cirque. Mais un ennemi l'y guette dans l'ombre et un nouveau prétendant est prêt à tout pour lui faire oublier le vampire ténébreux. A qui peut-elle accorder sa confiance ? Le moindre faux pas risque de la condamner à jamais...



Le Prince des ténèbres ! Après presque un coup de cœur pour le premier tome, j'ai adoré me replonger dans l'histoire de Vlad et Leila. 

Nous avons quitté notre couple après une longue traque contre leur ennemi, à ce moment là, Leila avait hérité d'une immunité au feu, qui bloque aussi sa capacité d'obtenir des informations par le toucher. C'était la caractéristique qui la différenciait des autres humaines.
Aujourd'hui, l'ambiance de leur couple n'est pas terrible... Leila pense que ce n'est pas une coïncidence si Vlad ne s'intéresse plus à elle depuis qu'elle n'a plus son don.
Puis, Vlad va faire une proposition publique à Leila, devant tous les membres de sa lignée. Malheureusement, elle a mal compris le sens de cette proposition, ce qui va lui valoir la plus grande humiliation de sa vie. Elle décide donc de retourner en Floride, car si elle accepte la proposition de Vlad, ça serait accepter de passer une vie éternelle à aimer un homme qui ne lui accorderait jamais entièrement son cœur
Mais Leila n'en a pas fini avec les ennemis de Vlad, qui sont devenu aussi ses ennemis à elle.

Ceci est la trame principale de l'histoire, mais il y a beaucoup d'autres événements qui vont s'enchaîner, ce qui fait que nous n'avons pas le temps de nous ennuyer. Dès qu'un problème est réglé, un autre arrive.

Je trouve que ce livre n'est pas comme les autres romans de Jeaniene Frost. Sa plume est toujours aussi agréable à lire, et ses petites phrases marquantes que je remarque de temps en temps sont bien présentes. Mais dans les autres spin-off, Mencheres et Spade avaient tous les deux des raisons de ne pas s'autoriser à aimer Kira et Denise, mais ils se sont très rapidement laissé allé à leurs sentiments. Ici, Vlad tient à Leila, il lui propose l'éternité, mais toujours pas son amour, du moins pendant très longtemps. 
Quant à Leila, elle est fidèle à elle-même. Même si elle retourne en Floride pour se protéger, nous savons très bien qu'elle est amoureuse de Vlad, et qu'elle l'a dans la peau. Mais elle est avec un dragon qui crache parfois du feu. Il peut être très intentionné de la meilleure des manières, mais il peut aussi être archaïque. Vlad a 583 ans, il a donc une grosse carapace difficile à enlever. 

Un grand nombre de personnages secondaires est présent. Il y a Mencheres, et Cat qui font une petite apparition. Gretchen, toujours aussi chiante, leur père, toujours aussi dur et inflexible, Maximus, le bras droit de Vlad, qui va en prendre pour son grade... Les méchants tiennent bien leur rôle, ils sont machiavélique, rongés par la jalousie et le désir de vengeance

Comme je le disais, ce n'est pas un livre avec lequel on risque de s'ennuyer, les événements s'enchaînent à vive allure. Et tout au long du livre, nous voyons l'évolution de Leila et de Vlad, l'évolution de leur couple. C'est ce que j'ai le plus aimé, voir si Vlad va laisser libre cours à ses envies, si Leila est exceptionnelle au point de le faire changer. 

"-Mille quatre cent trente et un.
Je clignai des yeux.
-Pardon ? 
-Mon année de naissance. C'est une manière subtile de te dire que je ne suis pas né de la dernière pluie."
p.243

9/10

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire