dimanche 5 novembre 2017

Le Bois sans dessus dessous et autres histoires conthées, Clémentine Ferry, Sanoe

Le Bois sans dessus dessous et autres histoires conthées
Clémentine Ferry, Sanoe

Genre : Bande dessinée, Album
Edition : Lumignon
Pages : 88
Prix payé : 15€
Lu le 1er Novembre 2017
Ma note : 4,5/5


À travers dix contes, les héros du Bois Sans Dessus Dessous nous emmènent dans des aventures gourmandes. Loirs, hérissons, grenouilles, chauve-souris : tous ont en commun le thé, qui sert de fil rouge à travers leurs différentes histoires. Ces petits contes initiatiques bien ciselés abordent des thèmes aussi variés que le vivre ensemble, la timidité ou encore l’acceptation de soi.


Depuis mes lectures Des Carnets de Cerise, je me suis découvert une véritable passion pour les albums jeunesses. Pas les BD pour apprendre à lire comme j'en offre souvent à mon neveux (en ce moment c'est Titeuf, mais je fais le tris car je trouve qu'il dit quand même beaucoup de bêtises!), mais de beaux albums avec de jolies images sur un thème défini, et qui va plaire aussi bien aux petits qu'aux grands. Personnellement je garde mon âme d'enfant à 23 ans. 

Encore une fois, c'est grâce à Margaud que j'ai entendu parler des éditions du Lumignon, que je découvre avec ce livre. 

Aimant les animaux, appréciant les côtés cocooning de l'automne, et succombant chaque jour au thé, j'étais certaine que ce petit album allait beaucoup me plaire. 

Durant ces 88 pages, nous lisons dix petites histoires conthées, mettant en scène des animaux de la forêt, notamment du Bois Sans Dessus Dessous
Chacune est constituée d'images, d'une morale, et de thé. Car la particularité de ces habitants est qu'ils ont tous en commun cette boisson, qui est leur gagne pain, une tradition ancestrale ou encore une manière de soigner. 
J'ai été amusée de voir comment nos objets de thé pouvaient bien servir à ces petits êtres, et étonnée en découvrant qu'une boule à thé est devenue un sous marin, que des sachets de thé ont pu fabriquer un barrage, ou que des brisures de théières ont servi à construire un atelier de couture





Lorsque je l'ai commencé, je pensais que j'allais lire une histoire de temps en temps durant le mois de Novembre, mais finalement il m'a fait une journée ! 
Le seul petit point négatif qui fait que ce n'est pas un coup de cœur : le prix. Je trouve que 15€ pour un livre broché, de moyenne taille, et en noir et blanc est un peu excessif. Je m'attendais à un album de la taille d'une BD, et avec des dessins de couleur. Mais ces derniers sont tout de même merveilleusement bien fait et adorables. Et il faut savoir encourager les éditions telles que celle-ci !

Il fait désormais parti de ma collection de beaux livres que je garderai toujours, et j'ai hâte de continuer à découvrir cette édition avec "Une saison chez les sorcières". 

"Il était réconfortant de voir que le chagrin de l'un rejoignait celui de l'autre et qu'en parlant, on pouvait en guérir."
P.75



         




Et si vous lisiez : 








4 commentaires:

  1. Je vais attendre que le prix baisse, et que le livre soit peut-être vendu en occasion, car c'est pile le genre d'histoires que j'aime !

    J'ai beaucoup aimé lire ta chronique, à travers elle on ressent toute la beauté et la magie de ce petit univers :)

    Je te fais plein de bisous mon amie, passe une belle soirée ♥

    Sue-Ricette

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu auras l'occasion de le découvrir, il en vaut vraiment le coût :) De plus, les éditions sont venu apporter une précision concernant son prix sur ma page facebook : ce petit point négatif n'en ai plus un pour moi ;)

      Bisous et à bientôt !

      Supprimer
  2. Il me rappelle un beau livre que j'ai eu étant petite, dont j'ai oublié le nom. J'aime beaucoup cet univers. J'ai beaucoup lu de BD dans ma jeunesse et j'adore les animaux aussi. Je suis un peu déçue que ce livre soit en noir et blanc mais il a l'air intéressant.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Si tu veux te replonger dans ton enfance c'est le livre qui est fait pour toi ;) Sincèrement le noir et blanc m'a un peu gêné au début mais je l'ai vite oublié au fil de ma lecture :) Bisous !

      Supprimer