lundi 19 juin 2017

Ma vie pas si parfaite, Sophie Kinsella

Ma vie pas si parfaite
Sophie Kinsella

Genre : Chick-Lit
Edition : Belfond
Prix payé : 21€
Pages : 464
Lu du 12 au 19 Juin
Ma note : 4/5

La vie à Londres. Du fond de son Somerset natal, Katie en a tellement rêvé, et aujourd'hui, ça y est ! A elle les soirées branchées, les restos fashion, le job de rêve dans une grande agence de pub... Certes, elle vit en coloc à deux heures du centre. Certes, son budget est si serré qu'elle se nourrit essentiellement de nouilles instantanées. Certes, sa boss est un cauchemar. Mais plutôt mourir que de renoncer à cette vie géniale, surtout si elle peut instagramer son mokaccino hors de prix. Mais ce que Katie ignorait, c'est qu'à la capitale, tout va plus vite. Y compris se faire virer. Retour à la case départ : la campagne. Pas question de se laisser abattre. Londres ne veut pas d'elle ? Katie va faire de la ferme familiale l'endroit le plus hype de tout le Royaume-Uni. Tellement hype qu'il pourrait bien attirer les hipsters de la capitale et, avec eux, de vieilles connaissances...


C'est avec grand plaisir que j'ai pu lire ce roman avec ma copine de correspondance Bulle de papier , sans se concerter nous nous sommes rendue compte qu'on lisait le même livre au même moment et nous avons donc décidé d'en faire une lecture commune. (On aura finalement réussi à se la faire cette LC ;) ). 

Ce n'est plus nouveau, Sophie Kinsella est mon autrice de référence pour le Chick-Lit. Une valeur sûre, qui fait que lorsque j'achète ses romans je le fait les yeux fermés. Il me reste très peu de sa bibliographie à lire, donc je suis toujours ravie lorsqu'on nous annonce un nouveau roman. 

Ici nous suivons donc Katie, une jeune femme de la campagne anglaise. Lorsque nous la découvrons, elle vie à Londres, son rêve de petite fille. Elle travaille dans une agence spécialisée dans l'image de marque et la stratégie de communication des sociétés.  Elle s'entend bien avec ses collègues, mais la tache noire au tableau est sa boss. Demeter. Une vraie garce dans le monde du travail. Elle considère tellement peu Katie qu'elle ne se souvient jamais de son prénom.
La quatrième de couverture nous l'apprend, Katie va devoir mettre entre parenthèse sa vie Londonienne suite à son licenciement. Dans l'image de marque, les places sont chères et Katie va donc se voir contrainte de retourner chez son papa et sa belle-mère, dans son Somerset natal. Elle va ainsi pouvoir les aider à faire démarrer leur glamping (mélange de glamour et camping). 
Ce à quoi elle ne s'attend pas, c'est que le glamping va vite devenir un lieu de passage obligé pour les personnes de la "haute", et qu'elle va devoir y retrouver Demeter...
Comment va-t-elle gérer ces retrouvailles ? Serait-ce un signe du destin de pouvoir se venger ? 

Comme tous les personnages principaux de Sophie Kinsella, Katie est rayonnante, loufoque, maladroite, rocambolesque, drôle et terriblement attachante
J'ai adoré sa personnalité. Elle voit toujours le bon côté des choses, comme le fait de réussir à valoriser son travail ingrat et en dessous de ses compétences, ou encore ce temps de trajet interminable mais qui lui permet d'économiser un loyer trop onéreux. 
Elle m'a cependant beaucoup touchée lors de son licenciement. Outre le fait de perdre un travail, c'est son rêve de toujours qui s'écroule, pouvoir vivre à Londres. Nous ressentons facilement son désespoir. Mais Katie est une battante et ne se laisse pas abattre. 
Nous la retrouvons en pleine forme dans sa ferme pour ce nouveau projet familiale. Et cela lui réussi plutôt bien. 

J'ai apprécié également le changement de décor. Généralement dans les romans de cette autrice nous évoluons dans des grandes villes. Ici, même si nous sommes à plusieurs reprises à Londres, la majeure partie du roman se passe dans la campagne anglaise. Avec un très bon confort certes, mais nous vivons la vie la plus naturelle possible. Nous nous baladons en forêt, nous faisons griller des marshmallow sur un feu de camp, nous faisons des confitures. J'ai adoré tout cela. 

Evidemment, chaque jour est une aventure pour Katie, il lui arrive mille et une chose pour notre plus grand plaisir. Les romans de Sophie Kinsella sont les seuls (avec certains de Gilles Legardinier) durant les quels je rigole à haute voix
Une lecture que je recommande, idéale pour décompresser et agréable à lire en été


Une petite idée du Somerset



Et si vous lisiez : 


  









2 commentaires:

  1. J'ai adoré cette lecture. Sophie Kinsella réussit toujours à faire des roman avec des histoire rafraîchissante et des héroïne attachantes.

    RépondreSupprimer
  2. C'est exactement ça :) Et je trouve que cette période de l'année est parfaite pour cette lecture ! Merci mille fois pour ton passage ici :)

    RépondreSupprimer