jeudi 20 avril 2017

Les étoiles de Noss Head, Tome 2 : "Rivalités", Sophie Jomain

Les étoiles de Noss Head
Tome 2 : "Rivalités"
Sophie Jomain

Genre : Fantastique, Jeunesse
Edition : J'ai lu
Prix payé : 7€20
Pages : 379
Lu du 11 au 20 Avril 2017
Ma note : 4.5/5

Pour moi, une nouvelle vie commençait : l’université à St Andrews avec Leith, mon petit ami loup-garou. J’avais espéré que le calme était revenu, que je vivrais ma première année de fac comme n’importe quelle jeune fille, ou presque. Douce utopie, rien ne se passe jamais comme on le voudrait.
Il fallait qu’ils se fassent la guerre, c’était plus fort qu’eux. Leur haine ancestrale allait les pousser à bout. J’étais dépassée.
Je n’en avais aucune idée alors, mais les forces qui devraient s’affronter allaient au-delà de tout ce qu’on peut imaginer.
J’étais au moins sûre d’une chose : tôt ou tard, je paierais les pots cassés. Peut-être même que je ne m’en sortirais pas indemne.



Quelques heures après avoir refermé ce livre, me voilà à en faire la chronique. Ce qui est plutôt rare ces temps-ci. Mais je suis encore toute chamboulée de cette lecture, surtout de la fin...

J'ai lu le premier tome il y a tout juste trois mois. Je lui avait adressé la note de 3.5/5 et bien que ce ne fut pas un coup de cœur, c'est une lecture à laquelle j'ai souvent repensé. Je ne pouvais donc pas attendre plus longtemps pour continuer cette série, et avec ce tome-ci, vous pouvez voir que ma note est passée au niveau supérieur ! 
Je ne serai expliquer ce qui a manqué pour atteindre la note suprême, mais à ce stade là je peux dire que c'est pratiquement la même chose. Cette lecture était GENIAL.

Il y avait tout ce que je voulais retrouver dans cette suite. 
Hannah a rejoint l'université de St Andrews, où Leith y est en deuxième année. Bien que cela fait seulement quelques mois qu'ils se sont rencontrés, ils sont toujours aussi épris l'un de l'autre. Je craque toujours autant sur Leith, la manière dont il veut prendre soin de sa bien aimée, il la chérie, la protège. Personnellement, son instinct protecteur me fait vraiment rêver. 
En ce qui concerne Hannah, j'ai apprécié la suivre dans son quotidien d'étudiante. Sa vie à l'université, les rencontres qu'elle y fait, la tonne de travail qu'elle a, sa collocation avec Tarja
Leith présente Hannah à la meute de loups à laquelle il appartient. Majoritairement composée d'hommes, la seule fille de la bande, Georgia, ne voit pas d'un bon œil l'arrivée d'Hannah, d'autant plus qu'elle a eu une aventure avec Leith auparavant. Le titre de ce deuxième tome commence à prendre forme entre Hannah et Georgia. 
Nous retrouvons également ce terme entre la meute et  d'autres créatures. Ils sont ennemis depuis toujours, et bien que St Andrews est un lieu neutre où les confrontations sont proscrites, il va se passer des choses qui vont briser ces lois. 
Il n'est pas bien difficile de deviner quel type de créature surnaturelle nous allons rencontrer, encore une fois la similitude tant énoncée par les lecteurs avec Twilight. Mais comme je l'avais déjà dit précédemment, je trouve leur présentation et leur histoire bien différente. 

Cette lecture fut rythmée par énormément d'actions. D'ailleurs, Hannah va s'en plaindre elle-même, il n'y a pas un temps mort depuis sa connaissance du monde surnaturel. Nous  ne nous ennuyons donc jamais. 
Cependant, j'en suis venue à me poser rapidement deux questions.
La première, pourquoi Hannah et Leith vivent chacun de leur propre appartement ? Pourquoi ne vivent-ils pas ensemble ? Je ne dit pas cela en pensant que ça serai mieux, au contraire, ils viennent de se rencontrer, et c'est bien de ne pas brûler les étapes. Mais c'est une question qui ne sera évoquée que vers la fin du livre, donc j'ai eu le temps de me la poser à de nombreuses reprises.
Puis, il y a un passage où Hannah se dévalorise énormément, se comparant à Georgia. C'est vrai que finalement, c'est une fille "banale" physiquement, et une "simple humaine". Alors je me suis demandée, Leith serait-il tout de même tombé amoureux de Hannah si il n'y avait pas eu la fusion de leurs âmes (truc de loup qu'on apprend dans le premier tome) ? Ils sont âmes sœurs, mais sans cela, que ce serait-il passé ? Mais nous avons compris que Leith a Hannah dans la peau, et ce pour toujours...

... ou pas ! Ce qui m'emmène à évoquer très brièvement cette fin qui m'a presque fait couleur les larmes. J'étais loin de me douter qu'il se passera ça, puis ça ! C'est décidé, dès que je peux je vais me procurer le troisième tome. Quelle frustration de ne pas pouvoir m'y plonger de suite ! 

En conclusion, je suis passée par mille et une émotions durant cette fabuleuse lecture. Je suis surtout ravie de retrouver mes premiers amours avec cette dose de fantastique. Même si ce genre a été vue et revue, ici je l'apprécie toujours autant. 

"La mort n'est rien. Je suis simplement passé dans une autre pièce. Je suis moi, tu es toi. Ce que nous étions l'un pour l'autre, nous le sommes toujours, à jamais. Donne-moi le nom que tu m'as  toujours donné. Parle-moi comme tu l'as toujours fit. Je t'entendrai..."
P. 361



Et si vous lisiez : 

  




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire