dimanche 12 février 2017

Library Jumpers, tome 1 : "La voleuse de secrets",Brenda Drake

Library Jumpers
Tome 1 : "La voleuse de secrets"
Brenda Drake

Genre : Jeunesse, Fantastique
Edition : Lumen
Prix payé : 15€
Pages : 493
Lu du 2 au 8 Février 2017
Ma note : 3/5

Fervente lectrice, passionnée d’escrime, Gianna a perdu sa mère à l’âge de quatre ans. Elle visite pour la première fois l’Athenæum, l’une des plus anciennes bibliothèques de Boston, accompagnée de ses deux meilleurs amis, quand elle remarque le comportement étrange d’un mystérieux jeune homme. L’inconnu finit même par se volatiliser presque sous ses yeux, penché sur un volume des Plus Belles Bibliothèques du monde. Lorsque Gia s’approche à son tour de l’ouvrage, elle se retrouve transportée de l’autre côté du globe, à Paris, dans une magnifique salle de lecture dont une bête menaçante arpente les rayons, comme elle ne tarde pas à le réaliser avec un frisson…

La jeune fille vient de mettre le doigt dans un terrible engrenage : une poignée de bibliothèques anciennes mène en effet vers un monde où magiciens, sorcières et créatures surnaturelles s’affrontent depuis des siècles pour éviter que le peuple des hommes ne découvre leur existence. Gia apprend qu’elle est l’une des Sentinelles chargées de protéger cette société secrète. Pire encore, qu’elle est la fille de deux de ces guerriers d’exception – une union interdite – et que sa naissance n’est autre que le présage de la fin du monde. Une malédiction qui lui interdit absolument de se rapprocher d’Arik, l’inconnu aux yeux noirs de l’Athenæum…


Tout n'a pas été rose pour ce livre. Avant même de le commencer, il avait tout pour me plaire : les bibliothèques, un personnage principal qui aime la lecture, du fantastique et peut être un peu de romance. Malheureusement, il y a eu beaucoup de points qui m'ont dérangé du début jusqu'à la moitié du roman. Puis, j'ai finalement réussi à entrer dans l'histoire et à ne pas voir les pages tourner. 

La quatrième de couverture est assez complète. Mais ce que je retiens le plus, c'est que Gia, ainsi que ses meilleurs amis Nick et Afton, ont littéralement sauté par accident à travers un livre, et ont atterri dans un monde parallèle. Ce monde est gardé secret car toutes sortes de créatures y vivent. Normalement, les humains ne peuvent y accéder. C'est là que Gia va découvrir sa véritable nature et débuter une course poursuite, car la vie de ses deux amis est maintenant en danger puisqu'ils sont humains et n'ont pas à connaître l’existence de ce monde. De plus, en mettant le doigt sur ses origines, elle va se rendre compte que, selon la légende,  elle est celle a cause de qui la fin du monde arrivera. 

Tout cela est prometteur. Mais personnellement, quelque chose m'a vraiment dérangé, et ce durant toute la première moitié du roman. Comme Eternels, de Alyson Noel m'avait déçu à cause de sa ressemblance avec Twilight, ici j'ai trouvé beaucoup trop de similitudes avec Shadow Hunters.
En effet, la jeune fille qui découvre qui elle est réellement, ses amis impliqués dans cette histoire, être séparé de sa famille pour apprendre sa véritable nature, apprendre à se battre, le thème des tatouages, le beau jeune homme qui attire Gia mais avec qui elle ne peut pas être... Je suis peut être la seule à avoir pensé cela, mais c'était du déjà-vu pour moi. 
De plus, je m'attendais à être transporté dans toutes ses merveilleuses bibliothèques que nous promet le résumé. Certes, nous sommes passé par les plus belles du monde, mais la magie n'a pas opérée (alors que cette dernière est sans cesse présente, du début à la fin !). J'aurai voulu m'imaginer dans ses architectures remplies de livres, comme dans Le livre perdu des sortilèges, de Déborah Harkness. Peut être qu'il n'y avait pas assez de descriptions, et que les personnages faisaient trop de passages éclairs dans ces lieux. Et même si c'est un livre jeunesse, étant donné que Gia est une passionnée de lecture, j'aurai souhaité voir des références littéraires.

Malgré tous ces points négatifs, j'ai terminé ma lecture assez rapidement je trouve, et je n'ai pas vue les pages de la deuxième moitié du roman passer. Je pense qu'après m'être rendu compte de ces détails qui ne m'ont pas plu, j'ai finalement réussi à entrer dans l'histoire. La magie présente à tout instant était très intéressante. Gia est avant tout une jeune personne, malgré le poids qui pèse sur ses épaules, et ses origines familiales, elle sait rester humble et à sa place. Car elle a tout à apprendre, elle ne connait rien de ce monde. J'ai apprécié également que Nick et Afton soient très présents, même si ce sont des personnages secondaires, ils sont importants et l'auteure ne les a pas mis de côté lorsque Gia a été contrainte de quitter sa vie quotidienne. 
Et bien sur, nous avons de la romance dans cette histoire. Arik est un beau jeune homme fort, intelligent, respecté... C'est grâce à son intervention au début du récit que tout commence. Il sait qu'il n'a pas le droit d'être avec Gia, mais l’attirance qu'ils éprouvent l'un pour l'autre et très forte, et Arik est très protecteur. L'auteure va même un peu plus loin en faisant un début de "triangle amoureux" avec un nouveau personnage qui est promis à Gia, alors que cette dernière ne veut pas qu'on lui impose qui que ce soit. 

En allant voir le résumé du second tome, la suite m'a l'air très prometteur. J'espère que le niveau sera au dessus de celui-ci pour être moins déçue et apprécier davantage cette histoire.



Et si vous essayez : 

 



Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire