lundi 21 mars 2016

La Ronde des Saison, tome 3 : "Un Diable en Hivers", Lisa Kleypas


Info : 
La Ronde des Saisons, tome 3 : "Un Diable en Hivers"
Lisa Kleypas
Genre : Romance
Edition : J'ai Lu
Prix payé : Offert par mon chéri
Pages : 377
Lu du 11 au 21 Mars 2016
Ma note : 4/5

Qui aurait cru que, après ses amies Annabelle et Lillian, ce serait au tout de la timide et bégayante Evangeline Jenner de trouver un mari ? Et quel mari ! Non content d'être un débauché notoire, lord Saint-Vincent, vient de trahir son meilleur ami en tentant d'enlever sa riche fiancée... C'est pour échapper aux griffes de sa famille qu'Evangeline a signé un pacte avec ce diable d'homme. Car en échange de sa protection, Sebastian aura sa fortune, mais il n'aura ni son corps ni son cœur. 



A quelques jours de la fin de l'hivers, me voilà enfin plongée dans Un diable en hivers. Avant dernier tome de La Ronde des Saisons, série que j'aime beaucoup mais que je ne suis pas pressée de terminer tant l'ambiance romantique du XIX / XX ème siècle anglais va me manquer.

Nous retrouvons Evangeline Jenner. Jolie jeune femme rousse regardé par aucun homme tellement elle est discrète et timide. C'est une laissée pour compte, et son bégaiement n'arrange en rien sa situation. 

Au cours des tomes précédents, nous avons commencé à connaître Evangeline petit à petit. Elle vie dans sa famille maternelle, avec ses oncles et ses tantes. Nous sentons bien qu'elle n'est pas heureuse, et cela se confirme aujourd'hui. Elle est battue, maltraitée, enfermée. Elle doit même se marier avec son cousin, un laideron répugnant, afin qu'ils puissent tous profiter de l'héritage d'Evangeline, puisque son père, Ivo Jenner, est en fin de vie

Le seul moyen pour la jeune femme de pouvoir échapper à cela est qu'elle épouse un autre homme. 
Elle décide donc de prendre son courage à deux mains, et d'aller voir lord Saint Vincent, pour lui demander de se marier avec elle, d'assurer sa protection, et de vite se rendre au chevet de son père mourant pour passer ses derniers instants avec lui.  
Sebastian va se retrouver obliger d'accepter cette proposition, car malgré son titre, il est ruiné. Sa dernière tentative pour épouser une femme riche ayant échoué, il ne peut laisser passer une telle occasion. 

Le pacte de leur mariage est de consommer celui-ci afin qu'il soit valable, mais ensuite de ne jamais plus avoir de relations. C'est un mariage conventionnel. Sans amour. 

Le gros travail de l'auteure est de nous donner une meilleure image de Sebastian
En effet, nous le connaissons sans rien de bon et sensible. C'est un prédateur qui aime jouer avec sa proie avant de la mettre à mort. Il a séduit et compromis un nombre incalculable de femmes.
Mais nous le voyons changer petit à petit. Il se retrouve pris d'une affection qu'il ne connaissait pas encore pour une femme. Il va commencer à penser à autre chose qu'à lui-même.
Tout comme Evangeline, qui passe d'une fille timide ne pouvant pas aligner deux mots, en une femme forte et respectable
Contrairement aux tomes précédents, mais comme beaucoup de couples à cette époque, tous les deux vont se marier sans se connaître réellement. Le jeu de "séduction" va donc commencer après. Mais Evangeline est catégorique, elle ne veut pas souffrir et ne veut donc pas s'attacher à son époux, alors que celui-ci va la désirer plus que jamais

Un autre changement apparaît, celui du lieu de l'intrigue.
Ici ce n'est pas un lieu d'aristocratie. Les jeunes mariés vont reprendre l'établissement de jeux de Ivo Jenner. Un lieu où une lady n'est pas en sécurité. 
Pas de chichis, pas de tea time délicats sous une véranda ou de ballades dans les jardins anglais. Nous voyons le Londres du peuple, avec les maladies, les règlements de comptes, les prostitués, l'alcool, le tabac et les jeux. 
Nous sentons également un danger roder autour de Evangeline. Que ce soit ses oncles, ou d'autres qui veulent son héritage, un malheur peut arriver rapidement. D'ailleurs, peut-être en clin d’œil au deuxième tome et à Sebastian, une scène d'enlèvement va nous faire énormément angoisser.

En clair, de la première à la dernière page, le livre est fait de rebondissements, de stress, de plaisir. L'action est présente sans arrêt, ce qui fait qu'il est difficile de ralentir la lecture. 
J'ai énormément aimé ce troisième tome. Et même si j'ai gardé en tête pendant longtemps ce que Sebastian a fait à l'une des amies d'Evangeline, nous comprenons rapidement qu'il ne lui aurai fait aucun mal, et qu'il est capable de changer malgré sa réputation qui lui colle à la peau. 

"Il a des yeux jaunes flamboyants, il peut franchir des montages comme d'autres un ruisseau, et il parle d'une voix d'humain aussi profonde qu'une caverne. Il se peut qu'à minuit il s'arrête devant votre maison, et crie votre nom s'il veut vous emmener pour une chevauchée. Si vous allez avec lui, il vous fera survoler la Terre et les océans... et si jamais vous en revenez, votre vie ne sera plus jamais la même."
p.238


Couleur dominante blanche ; neige ; "hivers" - 11 points

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire