vendredi 19 juin 2015

La ronde des saisons, tome 1 : "Secrets d'une nuit d'été", Lisa Kleypas

Info : 
La ronde des saisons, tome 1 : "Secrets d'une nuit d'été"
Lisa Kleypas
Genre : Romance
Edition : J'ai lu
Prix : 6€60
Pages : 379
Ma note : 4.5/5

Comme ses amies Evangeline, Lillian et Daisy, Annabelle Peyton est à la recherche d'un mari. Or la tâche s'annonce délicate : Evangeline est affligée d'un bégaiement, les sœurs Bowman, américaines, peinent à s'intégrer dans la société londonienne, quant à Annabelle, elle n'a aucune dot. Pourtant, il lui faut dénicher un roche époux. Ce malotru de Simon Hunt peut toujours attendre. Dire qu'il a osé lui prédire qu'elle serait bientôt sa maîtresse ! Même si ce fils de boucher s'est enrichi dans l'industrie, il n'est pas un parti envisageable. Et tant pis pour le baiser qu'il lui a volé jadis...



Un jour, j'ai vue la chronique très enjouée de Margaud à propos de ce livre. Je me suis plusieurs fois fié à ses avis, et je ne me souviens pas avoir été une fois déçue. Et lorsque Pretty Books le vendait en bon état pour 4€50 je me suis précipité pour le lui acheter. 

L'intrigue commence à Londres, en 1843
Nous faisons la connaissance de Annabelle, une belle jeune femme de 25 ans. Elle vie avec sa mère Philippa, et son petit frère Jeremy loge dans son école. Son père est décédé il y a 6 ans. Les revenus de la famille sont quasi inexistants aujourd'hui, et les dettes s'accumulent. Annabelle et sa mère font des efforts pour tromper tout le monde au sujet de leur argent. La solution pour que leurs problèmes financiers s'arrangent, c'est que Annabelle trouve un riche mari
Malgré sa beauté, son manque de dot est un inconvénient qui fait qu'elle n'a qu'un seul prétendant : Simon Hunt. Mais il n'est malheureusement pas un parti envisageable puisque c'est un industriel, et non un aristocrate. Catégorie sociale dont Annabelle veut absolument faire partie. 
Lors d'un séjour campagnard à Stony Cross Park, le Conte Westcliff, le célibataire le plus convoité d'Angleterre accueil du beau monde dans son domaine. C'est certainement la dernière chance pour Annabelle de réussir à avoir une demande en mariage. Pour se faire, elle pourra compter sur ses amies, Evangeline, Lillian et Daisy, les laissées pour compte.

Généralement, j'adore lire des livres où l'intrigue se passe au XIXè siècle, comme par exemple Bel Ami, de Maupassant. Et bien ce premier tome de La ronde des saisons n'a pas échappé à la règle. La majeure partie du roman se passe à Stony Cross Park, et là j'ai été comblée. Robes de mousseline, bals, thés, moments de lecture, jeux d'échec, prétendants, chaperons, convenance, tout était réunis. 
Ce roman historique nous démontre bien la barrière qu'il y avait à l'époque entre les industriels, créant leur empire de leurs propres mains, et les aristocrates, parfois moins riches mais ayants un titre. Nous voyons aussi l'importance pour les jeune femmes de se trouver un mari digne de répondre à leurs besoins, des mariages bien trop souvent sans amour. 

En ce qui concerne les personnages, malgré leur nombre, je n'ai pas été perdue. Parmi les gens de la haute société, il y a les langues de vipères, et aussi les hommes sans scrupules prêts à humilier les femmes en échanges de désirs charnels. 
Mais en ce qui concerne nos personnages principaux, je les ai tous appréciés. Les trois copines de Annabelle, les laissées pour compte, que nous apprendrons à connaître plus en détails dans les prochains tomes, mais qui ont toutes un caractère particulier ont le sens de l'amitié. Philippa, mère courage usée par la vie, prête à mettre sa crédibilité en jeu pour avoir un peu d'argent pour sa famille. Annabelle, partagée entre ses sentiments et son devoir qui ne se laisse pas marcher sur les pieds et sait se faire désirer. Et enfin Simon Hunt. J'ai eu du mal a me faire une image physique de lui. En effet étant décrit comme "fils de boucher", je l'imagine musclé mais pas non plus avec un corps d'Apollon. Il est hautain et sans convenances, tout ce que Annabelle déteste, mais ceci est une façade pour masquer ses sentiments. On voit tout de suite qu'il désir Annabelle, mais pas seulement comme maîtresse.

Pour conclure, ce roman est une agréable découverte, mais je n'en attendais pas moins ! Ceci est presque un coup de cœur ! Une très belle lecture d'été. Je souhaite moi aussi faire la ronde des saisons, je vais donc attendre patiemment l'automne pour lire le tome 2, qui aura comme personnage central Lillian.

"Je commence à penser qu'il existe deux sortes de personnes : celles qui choisissent d'être les maîtresses de leur destin, et celles qui attendent sur une chaise pendant que les autres dansent. Je préférerais appartenir à la première catégorie plutôt qu'à la seconde."
p.57


Challenge Bingo Littéraire de l'été - L'histoire se passe en été
1 point


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire